Comment rédiger efficacement la méta-description ?

Google Services Ads

La méta-description est une balise meta visant à présenter le contenu d’une page web. Elle s’affiche dans les résultats de recherche des différents moteurs de recherches sous la forme d’un extrait de phrase (snippet) sous la balise de titre (meta_title) pour fournir un aperçu du contexte.

Certes, l’attribut meta-description n’est pas un facteur de positionnement essentiel et Google ne l’affiche dans les SERP que dans 37% du temps. En revanche, il fait toujours partie du SEO on-page, une stratégie qui sert à optimiser le contenu d’une page que l’on veut positionner sur Google. Ainsi, chaque éditeur de contenu web se doit de maîtriser la rédaction des meta-descriptions.

Dans cet article, vous trouverez quelques conseils pour créer rapidement et efficacement des meta-descriptions. Nous allons également vous montrer comment les auditer correctement. Mais tout d’abord, nous verrons pourquoi les méta-descriptions comptent toujours malgré leur importance au premier abord  faible pour le référencement naturel.

Pourquoi faut-il toujours travailler les méta-descriptions ?

Avoir une meta-description convaincante incite plus d’internautes à cliquer sur votre site web depuis les résultats de recherche. C’est important même si, comme nous l’avons déjà précisé, Google affiche uniquement les meta-descriptions dans 37% du temps.

Par exemple, si vous enregistrez 50 000 pages vues par mois, Google affiche votre meta-description pour 18 500 de ces pages vues en moyenne. Mais il faut retenir qu’une augmentation de 1% de votre Click Through Rate (CTR) ou taux de clics peut déjà générer près de 185 clics supplémentaires.

Ainsi, même si vous ne devriez pas être focalisé par les méta-descriptions, il vaut tout de même la peine de consacrer une partie de votre temps pour sa rédaction, surtout s’il s’agit d’une page susceptible de générer du trafic organique et d’être partagée sur les réseaux sociaux.

En effet, lorsqu’une page est partagée sur les réseaux sociaux, elle extrait la description des balises meta Open Graph. Mais si vous n’avez pas défini de description OG pour Facebook ou Twitter, elle utilise automatiquement la méta-description que vous avez rédigée à la place. Par conséquent, si vous souhaitez travailler une seule de ces balises, ce sera la méta-description.

 

Comment rédiger une méta-description ?

Google Services Ads

 

  • Commencer par la balise de titre ou meta title

Pensez toujours à la meta description comme quelque chose qui complète la meta title. Cette dernière doit résumer la page en question avec quelques mots clés principaux qui caractérisent le sujet. La méta description sert à développer davantage la balise de titre.

Il faut écrire une brève description qui donne aux utilisateurs l’envie de cliquer sur votre lien au lieu d’un autre. Pour ce faire, le titre doit être percutant et pertinent à la fois. Il doit annoncer que votre contenu est le plus intéressant et le plus enrichi de tous.

  • Répondre à l’intention

L’intention de navigation ou intention de recherche est le « pourquoi » d’une requête. En d’autres termes, elle correspond à ce que recherchent les gens lorsqu’ils tapent votre mot-clé principal. Il faut déterminer ce facteur pour fournir les bonnes informations dans votre méta-description. Afin d’atteindre cet objectif, posez-vous les question suivantes :

    • Les internautes cibles veulent-ils des informations ? Si oui, lesquelles ?
    • Veulent-ils acheter un produit ? Si oui, lequel ?
    • Cherchent-ils un site internet spécifique ?
    • Souhaitent-ils obtenir une réponse rapide à une question ?

Ici, vous pouvez utiliser les résultats de recherche existants comme modèles. Google s’efforce de fournir les résultats les plus pertinents aux utilisateurs. Alors, cherchez les points communs des snippets de la première page de résultats et utilisez-les de façon judicieuse dans votre meta-description.

  • Utilisez la voix active

La voix active est plus claire et génère plus facilement un clic en s’adressant directement à la cible. Chaque phrase déploie un verbe précis et fait de l’utilisateur le sujet. En d’autres termes, vous montrez qu’il effectue l’action. D’un autre côté, la voix passive est terne et assez démotivante.Les phrases à la forme active sont les plus faciles à comprendre car les lecteurs voient de suite qui fait l’action.

  • Être concis/précis

Les meta descriptions ne sont pas faites pour la narration. Chaque mot compte parce que les utilisateurs décident rapidement sur quoi cliquer en survolant les résultats. Ne pas oublier que les descriptions sont tronquées après une certaine longueur.

À l’heure actuelle, la longueur est fixée à 160 caractères environ sur ordinateur et à 120 caractères environ sur mobile. Il existe des outils / plugins SEO qui permettent justement d’écrire de bonnes meta-descriptions à la longueur qu’il faut.

Il faut effectuer une analyse pour savoir s’il faut plutôt optimiser vos metas pour les utilisateurs d’ordinateurs ou mobiles. Tout dépend de votre audience mais d’une manière générale, les recherches sur smartphones sont de plus en plus fréquentes. Si vous optez pour des descriptions pour les utilisateurs de bureau, assurez-vous quand même que les mobinautes aient toutes les informations dont ils ont besoin sur la longueur de texte (120 caractères) affichée dans les SERP mobiles.

  • La rédaction de la meta-description

Il est plus simple d’utiliser un système de gestion de contenu ou CMS. Dans Wix, Squarespace, Shopify et la plupart des autres CMS, par exemple, vous trouverez une zone de texte pour taper ou coller votre meta-description dans le backoffice. Dans WordPress, des plugins comme Yoast, SEOPress et RankMath proposent la même fonctionnalité. Nous recommandons d’ailleurs SEOPress pour cette partie.

Si vous n’utilisez pas de CMS, collez tout simplement la balise meta description dans la section <head> de votre code HTML.

Comment optimiser la création et la rédaction de meta-descriptions ?

Chaque fois que vous créez une nouvelle page web, il convient de lui attribuer une bonne meta-description. Mais ce n’est pas suffisant. Nous vous conseillons de faire un audit pour voir si vos pages ont bel et bien des meta-descriptions pertinentes.

Il ne s’agit pas forcément de vérifier l’ensemble de votre site pour les meta-descriptions. Au lieu de cela, concentrez-vous sur les pages qui génèrent le plus de trafic. C’est à ce moment qu’une meilleure meta-description peut faire une vrai différence.

Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez utiliser des outils comme Ahrefs et SEMrush. Ce sont des outils dédiés au référencement. Pour réaliser l’audit de vos meta-descriptions, utilisez la fonction Site Audit de ses outils puis triez vos pages en selon leur trafic organique pour examiner les balises les plus importantes.

CONTACT