Un guide d’introduction au maillage interne

Les liens internes sont des liens qui pointent vers d’autres pages d’un site web. Ils se présentent sous différentes formes et sous différentes longueurs. Mais les deux types de liens internes les plus courants sont ceux de type navigationnel (le menu d’un site, par exemple) et ceux de type contextuel (les liens insérés dans le contenu d’un site).

Cela semble simple, n’est-ce pas ? Il suffirait de parcourir votre site internet et d’ajouter un lien hypertexte avec quelques mots clés, et le tour est joué ! Croyez-nous, c’est plus facile à dire qu’à faire. Le maillage interne optimise la navigation sur votre site, améliorant ainsi l’expérience utilisateur. D’un autre côté, il joue un rôle moteur dans le référencement naturel de votre site web. Mais pour cela, il faut qu’il soit bien réalisé.

Liens internes : pour optimiser la hiérarchie et la navigation d’un site web

Les liens internes se trouvent généralement au niveau de l’entête, du menu et du pied de page d’un site web. Ils constituent plus qu’un simple moyen de bien naviguer sur votre site. En effet, les liens internes aident également à définir le chemin que les utilisateurs empruntent sur votre site web et la manière dont vos contenus sont reliés entre eux. Prenons l’exemple d’un site e-commerce. Sa page d’accueil renvoie à chacune de ses catégories, qui contiennent à leur tour des sous-catégories, qui renvoient à des articles spécifiques. L’objectif est de rendre le contenu facilement accessible aux moteurs de recherche grâce à une navigation intuitive.

Illustration d’une pyramide de liens de Moz

Liens internes :  pour aider les moteurs de recherche à crawler un site

Certes, Google utilise le plan du site, la passerelle qui le mène vers les pages d’un site. C’est comme si le plan indiquait au moteur de recherche qu’il existe telle et telle page. Mais dans la plupart des cas, les nouveaux contenus ne sont pas ajoutés au plan du site. Alors comment Google les trouve-t-il ? Tout simplement grâce aux liens internes. Dans un premier temps, vos liens internes aideront le moteur de recherche à trouver les nouvelles pages la prochaine fois qu’il explorera votre site. Ensuite, un maillage interne stratégique et bien réfléchi améliore les chances des nouvelles pages d’obtenir un bon classement pour les termes ciblés grâce à la distribution du PageRank Google.

Infographie de la navigation de Google sur Internet

 

Liens internes : pour donner de l’autorité aux pages internes

L’un des principaux avantages du maillage interne est la répartition de l’autorité sur toutes les pages du site. Lorsque vous définissez une stratégie de maillage interne, il faut avant tout répartir l’autorité des pages disposant de beaucoup de liens retour vers des pages avec moins d’autorité (les pages vers lesquelles vous établissez des liens).

Un site web bien optimisé comporte beaucoup de pages ayant des liens externes ou backlinks. Elles renforcent l’autorité du domaine et aident toutes les pages à être mieux classées. Mais le PageRank Google est une ressource renouvelable. Une fois qu’une page web utilise efficacement le PageRank pour elle-même, elle peut transmettre une partie de cette autorité à d’autres grâce à des liens internes.

Si vous avez créé une page pour laquelle vous avez réussi à construire un grand réseau de backlinks de qualité, il est logique de transmettre une partie de ce PageRank durement gagné à d’autres pages que vous voulez également optimiser. Lorsque cette autorité est distribuée par le biais de liens internes stratégiques, elle peut conduire à un meilleur classement des mots-clés des pages vers lesquelles vous établissez un lien.

En résumé, le maillage interne est un aspect stratégique et nécessaire du référencement naturel. Il aide à définir l’architecture de votre site web et à diffuser l’autorité sur l’ensemble de votre site. Le premier est essentiel pour aider Google et les utilisateurs à comprendre le contenu de votre site. Le second aide à établir la pertinence même du site.

Les dangers des liens internes

Nous avons donc établi que le maillage interne est bénéfique pour le SEO. Il fournit une orientation claire à l’utilisateur, aide Google à trouver les pages de votre site et répartit l’autorité sur l’ensemble de la plateforme. Mais, comme tout ce qui concerne le référencement naturel, il présente des dangers lorsqu’il est mal utilisé.

Peut-on avoir trop de liens internes ? Oui !

Le danger le plus important associé aux liens internes est de gruger l’autorité, ou de diluer le PageRank Google. Comme toutes les branches du référencement naturel, le maillage interne requiert une stratégie logique et organique. L’abus des tactiques, bien qu’elles soient efficaces à la base, reste à bannir. Par exemple, en remplissant chaque page de votre site de liens internes, vous risquez de réduire l’autorité en miette, notamment celle des pages les plus pertinentes. Ainsi, toutes les pages ne devraient pas être des pages d’atterrissage de grande valeur. Vous devez bien étudier les données de trafic et de classement disponibles pour mener à bien votre stratégie de maillage interne.

La suroptimisation

Vous pouvez vite tomber dans la suroptimisation si vous réalisez du maillage interne sans une stratégie bien réfléchie. Mais qu’est-ce que la suroptimisation ? C’est lorsque les mots clés sont bourrés de termes qui ne forment ni des expressions ni des phrases correctes. Ils peuvent donc ressembler et être considérés par Google comme des spams. D’un autre côté, les liens internes finissent par perdre de la valeur lorsqu’ils sont trop nombreux à se trouver dans une seule page.

La meilleure solution pour éviter ce danger est de vous mettre à la place de vos visiteurs au moment d’établir vos liens internes. Demandez-vous ce qu’ils veulent en termes de contenu. En gardant la réponse comme fil conducteur de votre maillage interne,Google se rendra compte de la pertinence de votre démarche et la récompensera en augmentant l’autorité de votre site en général.

Les meilleures pratiques pour réussir le maillage interne

Vous n’avez pas besoin de trop réfléchir à votre maillage interne. Un site web pertinent et une navigation bien planifiée conduisent immanquablement à une architecture de site bien optimisée. En outre, tout simplement utiliser le bon sens peut vous permettre de bien commencer. Cela dit, si vous envisagez de vous lancer dans une nouvelle stratégie de maillage interne, il existe quelques bonnes pratiques plutôt techniques à suivre pour en faire une réussite.

Utiliser l’ancrage de manière stratégique

L’ancrage peut être délicat. Comme pour les backlinks, trop de mots clés sur-optimisés peut sembler artificiels et spammeurs. En même temps, si vous n’en utilisez pas assez, vous ne travaillerez pas assez l’autorité de votre site. L’astuce consiste à les utiliser de manière organique (naturelle) et à vous assurer que l’internaute comprend ce qu’il trouvera lorsqu’il clique sur le lien.

Pour créer un bon ancrage, vous pouvez notamment commencer par rédiger une phrase résumant le contenu de la page d’atterrissage. Vous mettrez ensuite le lien sur l’expression la plus pertinente de la phrase en question. L’ancrage doit être utilisé de manière naturelle si vous voulez que Google le considère comme qualitatif.

Les termes bien fréquents comme « En savoir plus », « cet article » et« Cliquez ici » sont également des exemples de mauvaises ancres pour le maillage interne.

S’assurer de la pertinence du contenu vers lequel vous créez un lien

Si vous visitez un site web à la recherche d’une paire de chaussures de sport pour hommes, vous serez tenté de cliquer sur un lien ancré sur « nouvelles chaussures pour hommes ». Mais vous êtes finalement amené sur une page proposant des sandales pour femmes, vous serez certainement déçu et le site baissera dans votre estime. C’est un manque de professionnalisme, de pertinence, voire de logique. Assurez-vous que ce cas de figure n’arrive pas sur votre site.

Créer des liens profonds, très profonds !

Les pages orphelines ne servent strictement à rien. Si les utilisateurs ne peuvent pas trouver le contenu, Google non plus. Les articles de blog, les ressources et les pages ponctuelles qui n’ont peut-être pas trouvé leur chemin dans la navigation principale doivent avoir des liens internes propres à elles, à condition qu’ils soient pertinents, bien sûr.

Questions relatives à la localisation des liens

L’endroit où vous placez les liens dans une page est important. Cela est dû en partie au Reasonable Surfer, un brevet déposé par Google en 2004 et accordé en 2010. Le brevet permet au moteur de recherche de déterminer le PageRank d’un site internet en tenant compte de la pertinence de l’ancrage et de son emplacement dans une page web.

Bill Slawski de SEO by the Sea, une agence web californienne de renom, a écrit un certain nombre d’articles intéressants sur le Reasonable Surfer pour aider les référenceurs et les content managers à y voir plus clair. Ce que l’on peut en tirer est que le Reasonable Surfer, qui veut littéralement dire l’internaute raisonnable, reflète la probabilité que quelqu’un clique sur un lien en fonction des caractéristiques qui lui sont associées.

Cela permet de bien réfléchir à tous les éléments importants tels que la couleur, la taille, la police et les mots utilisés pour constituer un lien interne. L’emplacement du lien compte également.

Pour résumer, mettre des liens pertinents et organiques dans votre contenu est une excellente idée ! En revanche, évitez les liens qui dirigent vers des pages orphelines et inexistantes. Par ailleurs, il faut bien doser le nombre de liens internes que vous mettez dans une page et bien réfléchir à leur emplacement.

 

En conclusion :

La mise en place d’une stratégie de maillage interne n’est pas un processus compliqué, même si elle implique de passer au crible un grand nombre de données et d’aborder les choses de manière stratégique. Le seul conseil que nous puissions vous donner est de faire preuve de bon sens. L’époque où vous deviez insérer le plus grand nombre possible de mots clés dans vos contenus et dans vos liens est bel et bien révolue. Concentrez-vous sur l’utilisateur ainsi que ce qu’il cherche, et tout ira bien.

Demandez conseil auprès de nos experts SEO